Raspberry Pi Home Server – Nouveau projet : un enregistreur de données

Voilà bien des semaines que le blog ne vit plus que par vos visites et commentaires. Mais je n’étais pas loin 🙂

black-box-airplane

Depuis que j’ai le Raspberry Pi, j’ai fait beaucoup d’articles sur les logiciels mais peu sur l’électronique par manque de connaissance. Maintenant que j’en connais un peu plus (je suis encore niveau « mais c’est quoi ce bidule condensateur »), j’ai pu partager quelques expériences comme la sonde DS1820 pour la température ou encore ici pour une horloge RTC.

En fait, ces articles avaient pour objectif de parfaire mon super projet (celui avant « conquérir le monde » prévu semaine prochaine) : un enregistreur de données !

Un enregistreur de données ?

L’idée que j’avais en tête c’était de pouvoir utiliser le Raspberry comme centre de collecte de données lors de déplacements. Des projets comme Yana vous permettent de collecter des données externes mais sans itinérance (ou j’ai pas bien vu). Et c’est d’un autre niveau avec les commandes vocales etc. 😉

Donc voici les principaux objectifs de cet enregistreur :

  • Etre mobile : avoir une alimentation externe. Piles, lipo, batterie, etc.
  • Etre transportable : le poids même s’il ne sera pas celui d’un appareil professionnel ne doit pas être un frein pour le transport. Il faut pouvoir le transporter à pied, en vélo, etc.
  • Etre modulable : pouvoir brancher facilement ce que l’on souhaite, donc être facilement modulable et évolutif pour que chacun puisse le configurer comme bon lui semble.
  • Rester avec une consommation raisonnable pour ne pas s’éteindre au bout de 5 minutes !
  • Avoir des données utilisables dans une interface web

A quoi ca va ressembler ?

Sans avoir la version finale du produit, j’ai déjà le prototype et voilà à quoi ça ressemble :

photo 1 photo 2

Oui y a des fils partout mais il fonctionne déjà ! 250g sur la balance, sans les piles (450g avec les 6 piles AA). Pour supprimer les fils je pense passer soit par une plaque en y soudant les composants ou en utilisant une carte GertDuino disponible chez Farnell et fabriquée par Atmel. Un Atmega 328, un Atmega 48, des boutons, des LEDs et en plus y a une horloge RTC intégrée !. La carte est en cours de livraison 🙂

Avec un shéma c’est surement plus simple :

Diapositive1

On peut imaginer étendre les type de capteurs avec un dongle Wifi pour scanner les réseaux autour de soi, ajouter la caméra pour prendre des photos régulièrement (c’est mon prochain ajout !), etc.

Dans mon cas je voulais récupérer mes données pendant mes circuits en moto et les retrouver sur mon ordinateur à la maison et regarder les différentes statistiques ou informations. J’ai donc choisi rapidement le GPS, le gyroscope et la sonde de température. L’horloge RTC vient garantir que la date d’enregistrement des données est correcte.

Dans le prochain article, je vous parlerai plus en détail du matériel et de son implémentation. Suivra la partie logicielle pour l’aquisition des données, un article sur les premiers tests et enfin la restitution dans une interface web.

A bientôt !

Vous aimez cet article ? Supportez-moi sur Patreon!

Vous aimerez aussi...