Raspberry Pi : buying guide

You're more likely to hear about Raspberry PI and surely you are wondering what you need to start your projects, What equipment to buy, What are the differences between this or that model, How to choose food. I hope I can help you in your search.

Raspberry pi buying guide

If you are here is that you know surely that it is the Raspberry Pi but you're wondering what you need to equip you. I'll explain here what seems to me to be important and that at the end you know how to fill your basket !

The Raspberry Pi

Model A , Model B , model ft 2. That's what you have at your disposal. I will not give you the technical details of each but in outline :

The model A . The lighter, one who consumes the least, no Ethernet, a single USB port and the first prize. Highly recommended for embedded projects, less for use “Classic” At home.

The model B . 4 USB ports 2.0, an Ethernet port 10/100, always 40 GPIO, all that it takes to use it at home as small server.

The model Pi 2. The Rolls Royce of the Raspberry. Same price as the model B , Quad Core, 1GB memory and always 4 USB ports 2.0, an Ethernet port 10/100 and 40 GPIO


L’alimentation

Cet élément est très important si vous voulez utiliser correctement votre Raspberry. Une puissance trop faible occasionnera des plantages réguliers avec des risques de corruption du système de fichiers. L’alimentation au format micro-USB doit délivrer au moins 5V / 700mA mais je vous recommande fortement d’avoir au moins 1A. L’alimentation peut délivrer plus, un fusible de 1A dans le Raspberry le protégera. Chez moi j’utilise un chargeur délivrant 2A.


La carte SD

Le choix de la carte est très important pour l’utilisation du Raspberry Pi. Pour la capacité, cela va bien évidement dépendre de vos besoins mais la capacité miniamle est de 2GB. Idéalement, une capacité de 8GB permet de pouvoir travailler sur la carte tout en aillant de l’espace de disponible. Du coté des performances, c’est la classe de la carte qui va faire la différence. Le numéro correspond au débit minimal assuré en mb/s. Pour plus de simplicité, vous pouvez acheter une carte pré installée comme par exemple NOOBS, disponible sur le site officiel de Raspberry.


Le boitier

Le Raspberry Pi est livré sans protection. Le boitier n’est pas obligatoire mais reste fortement recommandé surtout si vous le posez sur une surface conductrice. De nombreux boitiers sont disponibles en fonction du modèle. Vous pouvez aussi fabriquer le votre sur une imprimante 3D par exemple ou même avec des plans à découper dans du carton.

Attention à bien choisir votre boitier en fonction de votre usage : électronique ou non. Certains boitier n’ont pas de sortie pour les connecteurs GPIO, la caméra ou le display port. Donc vous pouvez donc être rapidement embêter avec ça.


Le Hub USB

Si vous avez plusieurs périphériques USB à brancher ou si certains consomment beaucoup d’énergie (comme un disque dur auto alimenté par exemple), vous devrez passer par un hub USB. Celui-ci devra être alimenté par une source externe.


La clé Wi-fi

Pour connecter votre Raspberry Pi au réseau. Indispensable pour les modèles A+ qui n’ont pas de port Ethernet.


Le câble Ethernet

Le câble pourra être nécessaire si vous voulez connecter votre Raspberry Pi (pas le modèle A+ qui n’a pas de prise Ethernet)

Le clavier

Si vous n’utilisez pas votre Raspberry Pi en mode Headless, c’est à dire en vous y connectant à distance. Le couple clavier/souris sera nécessaire si vous voulez utiliser le Raspberry comme une station de travail par exemple.



Le câble HDMI

Si vous n’utilisez pas votre Raspberry sans écran, vous aurez besoin d’un câble HDMI pour le relier à un écran ou un téléviseur. Des distributions comme Raspbmc ou OpenElec peuvent contrôler votre téléviseur si celui-ci supporte la norme CEC. Vous pouvez aussi le gérer vous même avec la librairie libCEC. Si votre écran n’a pas de connecteur HDMI, vous pouvez utiliser un câble composite.


Le radiateur

Elément par vraiment indispensable selon moi, il peut toutefois vous permettre de refroidir le CPU, surtout si vous l’avez overclocké.

J’espère que tout ça va pouvoir maintenant vous aider à vous lancer dans cette belle aventure !

Toutes ces informations et bien d’autres peuvent être retrouvées dans l’application my Raspberry Pi, disponible pour iOS.

You may also like...