Pi Home Connect (encore) un projet domotique pour Raspberry Pi

En ce début d’année 2015, une bonne résolution chez moi c’est le démarrage d’un projet modeste de domotique : Pi Home Connect

PiHomeConnect (encore) un projet domotique pour Raspberry Pi

Les objectifs du projet sont simples :

  • Apprendre ! Des projets comme celui-ci il en existe des dizaines tous très bien conçus et performants mais commencer de zéro permet de se confronter aux problèmes de base et moi j’aime bien 🙂 En 433Mz comment transmettre des données, doit-on sécuriser le protocole, comment économiser la batterie au maximum pour ne pas la changer toutes les semaines, etc.
  • Avoir quelque chose de simple. Je ne veux pas pouvoir tout contrôler (j’ai pas de volets électriques, de piscine, pompe à eau et autre). Juste commencer par avoir des sondes qui me donnent des informations basiques : température, pression, humidité, présence, etc.
  • Un coût modeste. On doit bien pouvoir faire quelque chose de simple sans investir des fortunes. Comme dit ma femme : « vive les DIY » !
  • Partager avec vous, pour ceux qui veulent participer à l’aventure. Je publierai des articles et surement une base de connaissance sous la forme d’un petit wiki.
  • Se faire plaisir avec l’interface graphique. J’ai envie de quelque chose de design et élégant. Le style est déjà choisi, reste à le rendre dynamique avec les données collectées.

Voici donc maintenant la première photo du projet. Une sonde DHT11 pour la température et l’humidité. La sonde envoie ces données ainsi que le niveau des piles via un émetteur 433Mz vers un Arduino. Elle est optimisée coté énergie pour fonctionner au minimum nécessaire (la LED c’est juste pour le fun car ça consomme) et ainsi économiser la durée de vie des deux piles AA (dans leur magnifique emballage !)

PiHomeConnect (encore) un projet domotique pour Raspberry Pi - DHT11

Pour la consommation, j’ai perdu 0.06V (3.02 au lieu de 3.08) en 26h sachant que 4 mesures sont envoyées toutes les 5 secondes. En enlevant la LED, en passant le nombre d’émissions à 3 et en ne faisant ca que toutes les 5 minutes, l’autonomie devrait monter en flèche !

Coté matériel :

  • Un Atmega328 (il est programmé en 8mhz avec son oscillateur interne)
  • Une DHT11 (sera remplacée par une DHT22 ou autre) et sa résistance
  • Un émetteur 433Mhz
  • 2 piles AA
  • Des câbles et une breadboard

Ca donne un coût de la sonde autour de 5€ (si vous commandez en quantité pour plusieurs sondes en Asie) sans les câbles et la breadboard. Je trouve ça vraiment correct.

A bientôt pour la suite du projet ! Partagez vos idées et sentiments dans les commentaires !

Vous aimez cet article ? Supportez-moi sur Patreon!

Vous aimerez aussi...