Raspberry Pi – Gérer vos tâches avec Tracks

Lorsque vous tenez un blog, que vous travaillez, etc. vous avez toujours une longue liste de choses à faire. Aujourd’hui nous allons installer l’outil miracle, celui qui va vous enlever tout le stress en utilisant la méthode « Getting Things Done » : Tracks !

tracks-logo-darkBon après cette introduction digne d’un vendeur d’aspirateur qui va révolutionner le monde, passons aux choses réelles.

La méthode « Getting Things Done » va vous permettre de gérer l’ensemble de vos tâches suivants des priorités qui vont sans cesse s’adapter à votre disponibilité, vos critères de priorités, etc. le tout en fonction de ce qui est réellement réalisable au moment où vous voulez réaliser une action.

L’outil Tracks va vous permettre de gérer tout ça sur un outil disposant d’une interface Web.

  1. Mise à jour du système
    apt-get update && apt-get -y upgrade
  2. Télécharger Tracks. La version actuelle est la 2.2.2 au moment de la rédaction de l’article.
    wget https://github.com/TracksApp/tracks/archive/v2.2.2.zip
    unzip v2.2.2.zip
    cd tracks-2.2.2
  3. La base de données sera SQLite pour des raisons de performances.
    Installer SQLite.

    apt-get install sqlite
  4. Configurer Tracks pour utiliser une base SQLite
    cd db
    cp tracks-blank.sqlite3.db tracks-pod.sqlite3.db
    cd ../config
    cp database.yml.tmpl database.yml

    Maintenant il faut éditer le fichier datables.yml pour pointer vers notre nouvelle base. Vous pouvez vider tout le fichier et y coller le code suivant :

    production:
    adapter: sqlite3
    database: db/tracks-pod.sqlite3.db
    pool: 5
    timeout: 5000
  5. Installer les outils supplémentaires nécessaires au bon fonctionnement de Tracks. Il faut passer par plusieurs étapes
    • Installer Ruby
      apt-get install -y ruby build-essential libgemplugin-ruby
    • Installer RubyGems 1.8.25
      cd
      wget http://rubyforge.org/frs/download.php/76729/rubygems-1.8.25.tgz
      tar zxvf rubygems-1.8.25.tgz
      cd rubygems-1.8.25
      ruby ./setup.rb
      cd ..
      rm -rf rubygems-1.8.25

      L’éxecution de la commande

      gem --version

      doit vous retourner 1.8.25

    • Installer Bundler via l’outil gem de Ruby
      gem install bundler
    • Retourner dans le répertoire contenant Tracks et installer les dépendances
      cd
      cd tracks-2.2.2

      Modifier le fichier Gemfile en remplaçant le https par http à la première ligne.
      Exécuter les commandes suivantes :

      apt-get install ruby-dev libxslt-dev libxml2-dev libmysql-ruby libmysqlclient-dev libsqlite3-ruby libsqlite3-dev
      bundle install --without development,test

      Soyez patient c’est relativement long … très long (surtout la compilation de libv8)

  6. Modifier le fichier de paramétrage du site
    cd config
    cp site.yml.tmpl site.yml

    Dans le fichier site.yml, il faut changer les attributs suivants :
    salt : une chaine de caractères pour crypter vos données
    admin_email : l’adresse email de l’administrateur
    time_zone : la timezone du site

  7. Vous devez ensuite préparer les derniers paquets …
    bundle exec rake assets:precompile
  8. … et la base de données
    bundle exec rake db:migrate RAILS_ENV=production
  9. Modifier le fichier config/environments/production.rb avec la ligne
    config.serve_static_assets = true
  10. Vous pouvez dès à présent tester l’outil avec le serveur intégré :
    bundle exec rails server -e production

    Vous devriez alors avoir un ensemble de messages :

    => Booting WEBrick
    => Rails 3.2.13 application starting in production on http://0.0.0.0:3000
    => Call with -d to detach
    => Ctrl-C to shutdown server
  11. Connectez vous sur l’outil via son URL :
    http://0.0.0.0:3000/signup

    En remplaçant 0.0.0.0 par l’IP ou le domaine de votre Raspberry Pi
    tracks-1Vous pouvez maintenant créer un compte administrateur.

Voici l’interface finale :

tracks-2Je vous laisse lire l’aide sur la page d’accueil de Tracks pour mieux comprendre le fonctionnement, les relations entre projets, tâches, contextes, etc.

Pour ceux qui souhaitent ne pas utiliser le serveur Web intégré mais un serveur externe comme Nginx, c’est dans un prochain article 🙂

 

Vous aimez cet article ? Supportez-moi sur Patreon!

Vous aimerez aussi...