Monkey HTTP, un autre serveur web léger compatible Raspberry Pi

Parmi les serveurs Web disponibles sur le Raspberry, on retrouve Apache, Nginx, Lighttpd et un autre peut être moins connu : Monkey HTTP. Annoncé comme très performant, il a tout pour plaire à notre Raspberry Pi !

Linux-Webserver-Monkey-HTTP-Daemon-in-Version-0.10.0-erschienen_medium

Dans un précédent article, j’avais parlé d’un comparatif des principaux serveurs. Nginx sortait du lot mais d’une courte tête sur Monkey HTTP. Pour ceux qui veulent l’essayer, voici comment.

La démarche est assez bien expliquée sur le site officiel, donc en voici la version française.

  1. Monkey HTTP n’est pas disponible sur les repository officiel mais depuis le dépot du projet. Vous devez donc ajouter ce dépot à votre distribution. Editez le fichier /etc/apt/sources.list et ajoutez-y la ligne suivante :
    deb http://packages.monkey-project.com/primates_pi primates_pi main
  2. Mettez à jour le système. Celui-ci va inclure le nouveau dépôt pour installer notre serveur web :
    apt-get update
  3. Vous pouvez dès à présent installer Monkey et y ajouter ses plugins :
    apt-get install monkey             \
                      monkey-liana       \
                      monkey-logger      \
                      monkey-dirlisting  \
                      monkey-cgi         \
                      monkey-fastcgi     \
                      monkey-mandril     \
                      monkey-cheetah     \
                      monkey-auth

    Lors de l’installation, le système va vous dire que vous installez des paquets non authentifiés, il vous faudra donc répondre Y qui n’est pas l’option par défaut.

  4. Vous avez votre serveur web installé et en cours d’exécution :
    root@raspberrypi:~# ps -ef | grep monk
    www-data 30114     1  0 17:27 ?        00:00:00 /usr/sbin/monkey --daemon
    root     30125 29900  0 17:33 pts/3    00:00:00 grep monk
    root@raspberrypi:~#
  5. En allant sur le port 2001 de votre Raspberry, voici le joli message d’accueil :
    Monkey_HTTP_Daemon
  6. Pour ajouter le support SSL, vous pouvez lancer l’installation suivante :
    apt-get install monkey-polarssl libpolarssl0
  7. Maintenant, il s’agit de configurer le serveur pour notre usage. C’est dans le répertoire /etc/monkey et dans le fichier monkey.conf. Vous pouvez y régler les paramètres généraux du serveur comme le port d’écoute, les timeouts, etc.
    Le site par défaut se trouve dans /etc/monkey/sites/default. C’est dans ce fichier que vous pouvez configurer la racine de votre site.
  8. Si vous avez besoin d’un support PHP, vous pouvez utiliser le wrapper php5-fpm. Une fois installé via apt-get, vous devez configurer Monkey pour gérer les fichier PHP.
    Dans le bloc FASTCGI_SERVER vous ajoutez les lignes :

    ServerPath /var/run/php5-fpm.sock
    MaxConnections 1

    Dans le bloc FASTCGI_LOCATION vous ajoutez les lignes :

    LocationName fcgitest
    ServerNames test_server1
    KeepAlive On
    Match .*\.php

    Enfin il faut activer le plugin FastCGI. Modifiez le fichier /etc/monkey/plugins.load. Activez la ligne :

    Load /usr/lib/monkey/monkey-fastcgi.so

    Vous pouvez maintenant relancer votre service

    service monkey restart

Le site de Monkey HTTP propose un comparatif entre Nginx et Monkey sur le Raspberry. Le résultat donne (bien évidement ?) un avantage à Monkey alors peut être que je l’utiliserai pour les prochains articles …

Vous aimerez aussi...

  • adrennes

    Bonjour,
    J’ai utilisé la procédure que vous décrivez plus haut. MONKEY s’installe et fonctionne.
    J’ai ensuite voulu installer quelques plugins, après avoir stoppé MONKEY. Aucun ne s’installe. Ci dessous ce que PI me renvoie:
    «  »
    Sélection du paquet monkey-logger précédemment désélectionné.
    (Lecture de la base de données… 81056 fichiers et répertoires déjà installés.)
    Dépaquetage de monkey-logger (à partir de …/monkey-logger_1.4.0-1_armhf.deb) . ..
    dpkg: erreur de traitement de /var/cache/apt/archives/monkey-logger_1.4.0-1_armh f.deb (–unpack) :
    tentative de remplacement de « /etc/monkey/plugins/logger/logger.conf », qui ap partient aussi au paquet monkey 1.5.5-1
    dpkg-deb : erreur : le sous-processus coller a été tué par le signal (Relais bri sé (pipe))
    Des erreurs ont été rencontrées pendant l’exécution :
    /var/cache/apt/archives/monkey-logger_1.4.0-1_armhf.deb
    E: Sub-process /usr/bin/dpkg returned an error code (1)
    «  »
    Pouvez-vous m’aider svp ?
    Merci.
    adrennes

  • adrennes

    En fait, je comprends maintenant que la commande « sudo apt-get install monkey  » installe aussi les plugins suivants:
    auth cgi cheetah dirlisting fastcgi logger mandril polarssl
    il suffit ensuite d’activer celui qu’on souhaite en faisant sudo nano /etc/monkey/plugins.load et en y dé-commentant le plugins choisis. Puis re-démarrer monkey: « sudo service monkey restart » . Dans mon cas, çà redémarre sans râler.
    La procédure des auteurs de monkey l’explique bien… aux chemins près qui sont inexacts (pas de dossier conf, par exemple): http://monkey-project.com/documentation/1.5/index.html
    Il semble au passage que le moyen de lancer du php est d’utiliser CGI ou Fastcgi.
    Question: quelqu’un connait-il la manière de lancer du index.py ?
    Merci.
    adrennes