Raspberry Pi et Arch Linux – Sauvegarder son Mac avec Time Machine

Il est possible de transformer son serveur en une espèce de Time Capsule à bas coût. Nous l’avions vu sous Debian ici. Il est temps de passer tout ça sous Arch Linux !

step9-1

Le principe reste le même avec l’utilisation de avahi pour faire apparaitre le serveur et de netatalk pour pouvoir sauvegarder les données sur le disque.

Attention : par la suite je pars du principe que la partition HFS ou HFS+ qui va être utilisée pour Time Machine existe, qu’elle est configurée (désactivation du journal) et montée dans le système. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez regarder l’article ici.

  1. Installer avahi 
    pacman -S avahi nss-mdns
  2. Activer avachi-daemon
    systemctl enable avahi-daemon.service
    
    systemctl start avahi-daemon.service
  3. Installer netatalk
    1. Installer les paquets suivants
      pacman -S yaourt
      
      yaourt -S libevent
    2. Installer netatalk
      yaourt -S netatalk
    3. Lors de l’installation modifier le fichier PKGBUILD avec la ligne suivante
      arch=('armv6h')
    4. A la deuxième demande de modification de PKGBUILD répondre ‘n’
    5. A la demande de modification de netatalk.install répondre ‘n’
  4. Créer un user timemachine. Mémorisez le mot de passe que vous allez choisir il sera demandé sous Time Machine pour accéder au disque
    adduser timemachine
  5. Créer le point de montage de la partition
    mkdir /media/usbdrive/timemachine
  6. Modifier les droits du point de montage avec le user et le groupe créé à l’étape 7
    chown -R timemachine:users /media/usbdrive/timemachine
  7. Monter la partition /dev/sda1 avec le user timemachine en lecture/écriture. Ajouter la ligne suivante dans /etc/fstab 
    /dev/sda1  /media/usbdrive/timemachine        hfsplus force,rw,uid=timemachine,gid=users   0       0
  8. Vous pouvez tester le bon fonctionnement du montage
    mount /dev/sda1

    La commande mount doit vous afficher la ligne suivante (à la suite des autres points de montage)

    /dev/sda1 on /media/usbdrive/timemachine type hfsplus (rw,relatime,umask=22,uid=1001,gid=100,nls=utf8)
  9. Editer le fichier /etc/afp.conf pour définir où se trouve le répertoire pour Time Machine
    [Global]
    
    
uam list = uams_guest.so, uams_dhx.so, uams_dhx2.so,
    
    [Time Machine Raspberry]
    
    path = /media/usbdrive/timemachine

    
    time machine = yes
  10. Créer le fichier /etc/avahi/services/afpovertcp.service. Le Raspberry Pi va apparaitre avec l’icône d’un serveur Mac.
    <?xml version="1.0" standalone='no'?><!--*-nxml-*-->
    
    <!DOCTYPE service-group SYSTEM "avahi-service.dtd">
    
    <service-group>
    
      <name replace-wildcards="yes">%h</name>
    
      <service>
    
        <type>_afpovertcp._tcp</type>
    
        <port>548</port>
    
      </service>
    
      <service>
    
        <type>_device-info._tcp</type>
    
        <port>548</port>
    
        <txt-record>model=Xserve</txt-record>
    
      </service>
    
    </service-group>
  11. Relancer les services netatalk et avahi
    systemctl enable netatalk.service
    
    systemctl start netatalk.service
    
    systemctl start avahi-daemon.service

Votre disque est prêt et disponible dans Time Machine pour pouvoir faire des sauvegardes !

Vous aimerez aussi...

  • Bonjour et merci pour vos posts très intéressants. Une question, est-ce que la charge processeur/mémoire est plus ou moins importantes par rapport à Debian ?

    • Bonsoir,
      Je dois avouer que je n’ai pas regardé. Ca fera surement un article dès que les installations auront été faites.