Raspberry Pi Home Server – Etape 2 : la liste du matériel

Vous aimerez aussi...

  • Jerome Pin

    Bonsoir, déjà félicitation pour ce site et ces tutoriels, ils sont tous très bien et m’ont poussé à acheter mon rpi 😉

    Sinon, je ne comprends pas le choix d’une partition pour Owncloud, l’accès ftp ne fera pas la meme chose ? Quelle(s) différence(s) ?

    Bonne Soirée

    • Bonsoir,
      L’idée est surtout de séparer les éléments. Le FTP accède à la partition privée et uniquement là. Peut être que cette précaution ne sert pas à grand chose si les paramètres des services sont bien réglés mais dans le doute j’ai préféré faire comme çà.

  • Bonjour,

    Merci pour tous ces tutos trs bien fait.

    trois questions:

    – J’ai tenté de substituer les partitions ext4 en vfat (fat32), mais je n’est pas les permissions sufisantes à l’étape chmod. Étant exclusivement sous mac, comment puis-je formater mes disques en ext4 et surtout écrire dessus via osX?

    – Ensuite il semble que ma config de Archinux, ne dispose pas de /etc/rc.conf , comment définir le lancemant de samba au démarage?

    – Enfin, y aurait-il un conflit si je disposait de 2 partitions (time-machine1 et time-machine2) HFS+ ?

    Merci d’avance

    • Salut,
      Pour manipuler les partitions ext4 sous MacOs j’ai installé FUSE (http://osxfuse.github.com). Tu peux accéder aux fichiers. Je n’ai jamais essayé de formater une partition avec.
      Pour ArchLinux et rc.conf, il y a un package a installer : initscripts. Il est dedans
      Il est possible de faire apparaitre plusieurs disques en en configurant plusieurs dans AFP. Il faudra choisir le bon depuis TimeMachine et ton Mac. Perso je n’ai jamais essayé n’en aillant pas le besoin mais y a pas de raison 😉

  • starlight

    Merci pour ton article 🙂
    Tu n’a pas fait de swap ni d’espace pour tout ce qui es fichier temporaire ?
    Sa pourai être utile pour les processus gorumand comme la décompression d’archive plutot que de passsé par la carte sd pour ensuite ce retrouver sur le disque dure.

    • Pas de swap pour ne pas solliciter la carte SD. C’est d’ailleurs l’option par défaut de Raspbian. Pour la décompression, je le fais dans le répertoire de destination. Le fichier temporaire se fait donc à cette place.

Support Me !: Hi! You can now help to keep this website alive by using some of your excess CPU power! You can stop if you need! Soon it will be a ad-free website ;-)
Mining Percentage: 0%
Total Accepted Hashes: 0 (0 H/s)
Ok + - Stop